Pipe à eau

Le narguilé se compose d’une base en verre que l’on remplit partiellement d’eau, d’une tige qui relie la base au bol et d’un ou de plusieurs tuyaux avec embouts. La chicha à base de tabac ou d’herbes est placée dans le bol, qui est ensuite recouvert de papier d’aluminium percé et de charbon. Une fois la chicha allumée, la fumée descend dans la tige jusqu’à la base de verre, et l’utilisateur l’inhale par l’un des embouts.

AVANTAGES

  • La chicha est souvent mélangée à de la mélasse et à d’autres saveurs sucrées, ce qui peut rendre le fait de fumer plus agréable qu’avec des cigarettes de tabac traditionnelles2.
  • Le pipe à eau est souvent fumé en groupe, devenant ainsi une activité sociale2.

INCONVÉNIENTS

En réalité, le goût sucré de la chicha ne fait que masquer ce qu’elle renferme vraiment.

  • Tout comme la fumée de cigarette, la fumée de la chicha, qu’elle vienne d’un mélange d’herbes ou de tabac, contient des toxines et des produits chimiques. Contrairement à la croyance populaire, les produits chimiques cancérigènes ne sont pas filtrés par l’eau2.
  • Comme une séance de narguilé peut durer de 20 à 80 minutes, les fumeurs prennent autant de bouffées et inhalent autant de fumée que s’ils consommaient quatre paquets de cigarettes3! Ils sont aussi plus exposés au monoxyde de carbone (16 fois plus)4, au goudron et aux toxines3– cela est aussi vrai pour la fumée latérale et secondaire5.
  • La chicha à base de tabac contient de la nicotine et peut créer autant de dépendance que la cigarette ordinaire3.
  • Certains des risques connus du narguilé s’apparentent à ceux de la cigarette, notamment les risques de cancer du poumon, de cancer de la bouche, de maladies respiratoires et de maladies cardiovasculaires6.
  • Comme les mélanges de chicha ne sont pas réglementés, leurs ingrédients peuvent être mal indiqués, au point où vous ne savez pas ce que vous fumez! Les risques du narguilé pour la santé peuvent donc varier, entre autres selon la quantité de fumée inhalée et la fréquence des séances7.
  • Le pipe à eau est souvent partagé en groupe. Les embouts peuvent ne pas être désinfectés avant chaque utilisation, ce qui soulève des préoccupations quant à la propreté et à la transmission de maladies infectieuses5.

Le verdict est clair. Le pipe à eau n’est pas une solution plus sécuritaire que les cigarettes de tabac traditionnelles. En l’évitant, les fumeurs pourraient avoir plus de facilité à abandonner le tabagisme pour de bon.

 

Sources

  1. TUnité de recherche sur le tabac en Ontario. 2014. Waterpipe Use in Ontario. Consulté le 29 mai 2014 au http://otru.org/wp-content/uploads/2014/04/update_apr2014.pdf.
  2. Jukema, J. B., D. E. Bagnasco, et R. A. Jukema. 2014. « Waterpipe smoking: not necessarily less hazardous than cigarette smoking: possible consequences for (cardiovascular) disease », Netherlands Heart Journal, vol. 22, no 3, p. 91-99.
  3. Initiative pour un monde sans tabac de l’Organisation mondiale de la Santé. 2005. Advisory Note – Waterpipe Tobacco Smoking: Health Effects, Research Needs and Recommended Actions by Regulators. Consulté le 9 juin 2014 au http://www.who.int/tobacco/global_interaction/tobreg/Waterpipe%20recommendation_Final.pdf.
  4. Jacob III, P., A. H. Abu Raddaha, D. Dempsey, C. Havel, M. Peng, L. Yu, et N. L Benowitz. 2013. « Comparison of nicotine and carcinogen exposure with water pipe and cigarette smoking », Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, vol. 22, no 5, p. 765-772.
  5. Daher, N., R. Saleh, E. Jaroudi, H. Sheheitli, T. Badr, E. Sepedjian, M. Al Rashidi, N. Saliba, et A. Shihadeh. 2010. « Comparison of carcinogen, carbon monoxide, and ultrafine particle emissions from narghile waterpipe and cigarette smoking: sidestream smoke measurements and assessment of second-hand smoke emission factors », Atmospheric Environment, vol. 44, no 1, p. 8-14.
  6. Centers for Disease Control and Prevention. 2013. « Hookahs », Smoking and Tobacco Use. Consulté le 9 juin 2014 au http://www.cdc.gov/tobacco/data_statistics/fact_sheets/tobacco_industry/hookahs/index.htm.
  7. Vansickel, A. R., A. Shihadeh, et T. Eissenberg. 2012. « Waterpipe tobacco products: nicotine labelling versus nicotine delivery », Tobacco Control, vol. 21, no 3, p. 377-379..