L’usage du tabac chez les communautés LGBTQ

Les résultats des études indiquent invariablement que le taux de tabagisme au sein de la communauté LGBTQ est de deux à trois fois plus élevé que dans l’ensemble de la population.

Pourquoi les taux de tabagisme sont-ils plus élevés au sein de la communauté LGBTQ?

  • Le tabac est souvent utilisé comme mécanisme d’adaptation pour composer avec un degré élevé de stress associé notamment à la stigmatisation, à l’affirmation de son identité, à l’homophobie et à la discrimination ainsi qu’à la vie au sein d’une société hétéronormative et cisnormative.
  • Des campagnes de commercialisation agressives ciblant les communautés LGBTQ orchestrées par l’industrie du tabac.
  • L’usage du tabac est généralisé dans les bars, et les membres des communautés LGBTQ ont une propension à faire la fête.
  • Le tabagisme procure un sentiment d’appartenance.
  • Les personnes de la communauté LGBTQ ne se sentent pas concernées par les grandes campagnes contre le tabagisme ou encore elles pourraient, se sentant victimes de préjudices et de discrimination, avoir l’impression qu’elles n’ont pas accès à des soins de santé adéquats et à de l’aide qui leur permettraient d’arrêter de fumer.

Pour des services d’abandon du tabac adaptés aux besoins des personnes LGBTQ, veuillez consulter les ressources pour arrêter de fumer présentées dans ce site ou vous renseigner auprès des partenaires suivants :